Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 16:22

Ce que disent nos gestes!


http://www.dailymotion.com/video/xapc5p_les-gestes-vous-trahissent_lifestyle

 

On estime que seul 20% de la communication passe par les mots et donc plus de 80% est non-verbale et s’exprime en grande partie par notre gestuelle, c’est dire l’impact  qu’elle a dans notre communication et relation aux autres.

 

Tenir un stylo dans les mains lorsque l’on parle, suçoter un objet,  passer souvent la main dans les cheveux ou se les tortiller, croiser les jambes, se toucher l’oreille ou la bouche…, cela paraît anodin mais chacun de nos gestes traduit nos pensées les plus secrètes, ils sont l’expression d’un langage inconscient.

 

Notre corps « parle », il en dit long sur ce qui nous habite et le révèle au travers de notre gestuelle et mimiques : tics, bâillements, respiration, position des membres, port de tête, façon de se tenir, poignée de main, regard fuyant, mais aussi, hésitations silences, intonation de voix, débit de parole, lapsus etc. Autant de signaux dictés par notre inconscient qui peuvent être décryptés. Nos gestes viennent donc confirmer ou infirmer ce qui est dit. Ils expriment nos ressentis, nos désirs, nos frustrations et trahissent ce que l’on cache. Bref ils nous dévoilent !!!

 

Notre langage corporel nous « traduit » à notre insu et même si l’on fait l’effort de ne rien laisser paraître, cela se perçoit car nous ne sommes plus naturel!

Par conséquent nos gestes nous trahissent parcequ’ils ne sont pas en accord avec nos mots, se sont des ruptures de cohérences que l’on peut parfois rencontrer chez les politiques qui ne croient pas au  discours qu’ils tiennent.

 

Dans le cadre de la relation d’aide

 

Le décryptage de la gestuelle permet d’aider les personnes qui consultent à aller plus loin dans leur introspection, car chaque pensée ou émotion s’exprime par une expression inconsciente au travers de, mimiques, crispations du visage ou autres. Cette communication interne est révélée par l’inconscient, et cela demande d’être bien présent à ce qui se passe pour la décrypter.

Si par exemple ce qui est abordé par la personne lui devient dérangeant ou douloureux, elle peut tout d’un coup sans en avoir conscience, adopter une position de fermeture tout en continuant de parler. Son désir de ne pas aller plus loin s’exprime à travers la position de ses membres fermés. En ayant prêté attention à sa position de fermeture, c’est au thérapeute de l’aider à s’ouvrir en confiance.

 

Chacun de nous peut avec un minimum d’attention, remarquer ce qu’exprime le corps de l’autre. Les gestes les plus anodins traduisent sa pensée et ses émotions, tout absolument tout de son attitude, nous renseigne sur ce qui l’habite. Un sur-stress, une anxiété, une peur, une timidité, une dévalorisation, des émotions…, s’expriment  à tout instant. Tout est « dit » et rien n’échappe!

 

Nous avons tous  des gestes rituels des manies, pas vraiment conscients, qui n’ont l’air de rien et qui en disent long sur notre personnalité. Ils font partie de notre quotidien et se traduisent dans notre manière d’être : la façon de dormir, de nous lever le matin, de saluer, de déjeuner, de nous laver …

 
Notre apparence générale

 

Elle représente l’image que l’on donne et révèle des informations à notre sujet, dans la manière de se vêtir, de se coiffer, de se maquiller etc., autant de signaux qui viennent s’ajouter au langage corporel. Autant dire que lorsque l’on cherche à intéresser un recruteur mieux vaut en être conscient, car certains n’hésitent pas à nous mettre à l’épreuve.

  

Les mains sont le prolongement de notre discours

 

Nos mains en disent long sur nous, car elles ne sont pas seulement le prolongement de la parole, elles révèlent aussi notre état d’être en fonction de leur positionnement. Elles agissent spontanément et involontairement pour appuyer le discours ou traduire par exemple, l’ennui, la nervosité, l’intérêt ou désintérêt sur ce qui est dit par son interlocuteur…

Il est possible d’apprendre à se servir de ses mains et à corriger certains « défauts », c’est ce que l’on enseigne en communication et aux comédiens qui jouent au théâtre. 

 

Le regard

 

Le regard, c’est le miroir de l’âme ! C’est une source d’informations, notamment pour connaître le mode de communication de son interlocuteur. C’est ce que l’on apprend en P.N.L (programmation neurolinguistique). Juste en posant quelques questions ciblées, cela nous renseigne si la personne est plutôt visuelle, ou à tendance auditive ou kinesthésique.

Pour les visuels, le regard se porte souvent vers le haut, pour les visuels à tendance auditive, c’est un regard de face ou sur le coté, pour les visuels à tendance kinesthésique, le regard se porte plutôt vers le bas.

Ces informations sont très utiles, elles nous permettent de nous adapter à leur mode de communication. Par exemple pour une personne visuelle à tendance kinesthésique, on adaptera le langage en incluant des mots qui font appel au toucher, au contact, aux sensations… 

Le regard fuyant, peut dénoter une personne qui ne se sent pas à l’aise, le regard baissé qui se dévalorise ou est soumise.

 

L’expression du visage

 

Nos rides témoignent de nos émotions : joie tristesse, peur…, et nos  mimiques expriment ce qui se passe en nous, comme le froncement des sourcils ou du front, qui peut traduire une perplexité, la moue un désaccord

 

Les postures

 

Dans les postures on peut noter la distance sociale qui est d’environ deux longueurs de bras, qui est une distance de sécurité que nous mettons pour se protéger. La distance affective est plus rapprochée, elle est d’environ une longueur de bras ou moins, on autorise l’autre à entrer dans notre sphère intime.  Nos postures sont le reflet de nos sentiments, de notre disponibilité, de nos points de vue, de notre position sociale, ou intime…

 

Nos gestes en disent donc long sur notre personnalité.

 

http://www.youtube.com/watch?v=ABzOKJsErhw&feature=related

 

Geneviève

SUPERVISION - http://viadeo.com/s/dgQ33

http://www.edilivre.com/au-fil-de-mes-vers-genevieve-martin-boissy.html

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Geneviève - dans Refexion et articles
commenter cet article

commentaires

Carmela 21/07/2016 14:04

C'est vraiment bien dis, sympa comme article.

Geneviève MARTIN BOISSY 21/07/2016 14:22

Bonjour Carmela - Je vous remercie pour votre commentaire. Bien à vous :-)

Patchy 21/05/2015 09:32

Bonjour,
Je tiens à vous remercier de l'effort fait pour cet article qui résumer très bien ce que c'est la communication non verbale. Si je peux me permettre j'ai une question : Que peut signifier l'élévation du soucils droit?

Geneviève 21/05/2015 17:13

Bonjour Patchy,

Je vous remercie pour votre commentaire. Pour ce qui est de votre question, je préfère ne pas me risquer à une interprétation "sauvage", l'histoire de la personne peut venir l'éclairer. Bien à vous

diija 04/01/2015 16:44

Merci beaucoup, article très intéressant.

Geneviève 04/01/2015 17:18

Bonjour Diija, merci pour l'intérêt que vous avez porté à cet article. Bien à vous

geraud 26/01/2014 21:55

cool merci

Geneviève 27/01/2014 07:13

Bonjour Geraud,

Merci à vous d'avoir pris le temps de me lire. Bien à vous

Présentation

  • : Se-ressourcer
  • Se-ressourcer
  • : Ce blog est axé sur le thème du développement-personnel, son contenu (articles et poèmes) est en rapport avec ce thème.
  • Contact

Profil

  • Geneviève MARTIN BOISSY
  • Je suis psychopraticienne de courant humaniste et auteure d'un recueil de poèmes: "Au fil de mes vers l'éveil sur soi". J'ai été référente et superviseur d'élèves en psychosomatothérapie et animatrice en relaxation. 
Cette citation me rejoint: «Quand changer et apprendre ne sont plus synonymes de recherche des défauts, des erreurs et des fautes, mais essentiellement quête des richesses, des potentialités et des qualités existantes, alors la démarche qui favorise cette évolution, peut devenir une fantastique opportunité de croissance offerte à l'intelligence humaine» Auteur inconnu
  • Je suis psychopraticienne de courant humaniste et auteure d'un recueil de poèmes: "Au fil de mes vers l'éveil sur soi". J'ai été référente et superviseur d'élèves en psychosomatothérapie et animatrice en relaxation. Cette citation me rejoint: «Quand changer et apprendre ne sont plus synonymes de recherche des défauts, des erreurs et des fautes, mais essentiellement quête des richesses, des potentialités et des qualités existantes, alors la démarche qui favorise cette évolution, peut devenir une fantastique opportunité de croissance offerte à l'intelligence humaine» Auteur inconnu

Rechercher

Pages

Liens