Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 09:58

La vie n'est-elle pas une extraordinaire expérience?

 

http://www.youtube.com/watch?v=6tJV5kxKmXQ&feature=channel&list=UL

 

Cette vidéo contient un texte de Jacques Salomé que je souhaite vous faire partager, il est l’auteur de bien des ouvrages sur le développement personnel et du magnifique poème « écoute-moi ».

 

Ce que la vie m’a enseignée :

 

Elle a mis sur mon chemin bien des épreuves qui m’ont pour certaines bouleversée ou "anéantie", jusqu’au jour où j’en ai compris le sens. Elle m’a apprise le « courage » d’exister et m’a donnée des forces pour la vivre, j’en tire  tellement d’enseignements, parfois douloureux certes, mais combien enrichissants.

 

Elle m’a fait rencontrer des « êtres éclairés » à travers lesquels j’ai beaucoup appris.

 

Parce que j’ai perdu trop tôt un être cher, j’ai compris combien la vie était imprévisible et fragile, soumise aux aléas et qu’il est parfois trop tard pour dire « je t’aime ». Elle m’a aussi apprise qu’il ne fallait pas attendre d’être aimé pour aimer, car l’amour est « guérisseur ».

Elle m’a apprise que par fierté, bien des êtres mettent de côté leur amour ou coupent tout lien, alors qu’il suffirait d’écouter son cœur. Cela s'appelle de l'amour propre!

 

J’ai compris ce qu’était le « véritable » amour, qui n’a rien à voir avec le don d’amour par besoin d’être aimé et qui rend dépendant des autres et parfois "mendiant de l'amour".

J’ai appris que nous faisons tous partie d’une chaîne interdépendante soumise aux lois de causes à effets et que par conséquent, tous les êtres sont aimables sans exception, même ceux qui sont causes de  souffrances. J’ai appris à les dissocier de leurs actes, car se sont aussi des victimes.

 

La vie m’a apprise à comprendre le sens profond du pardon, qui sert avant tout pour soi, pour « gaie-rire » des « blessures et se « réparer ». Parce que j’ai compris qu’il n’implique pas d’oublier, ni tout nier ou refouler, il ne décharge pas de responsabilité, ce n’est pas un acte de supériorité et cela n’implique pas non plus de se réconcilier.

 

Elle m’a apprise à remercier dans mon fort intérieur mes « miroirs », en n’ayant aucun ressentiment pour qui que ce soit, car j’ai beaucoup appris sur moi et j’apprends encore, grâce à ce qui m’est renvoyé  d’agréable et surtout de désagréable.

 

La vie m’a apprise à ne pas m’accrocher à des rêves irréalisables, ni de la rêver, mais d’agir pour faire en sorte qu’elle soit la plus douce possible, pas seulement pour mon propre intérêt, mais pour celui d’autrui aussi.

 

Elle m’a aussi mise en contact avec le manque, pour m’apprendre le contentement.

 

Elle m’a apprise à accepter ce que je ne peux changer et à changer moi-même ce que je peux, sans attendre de l’autre qu’il le fasse à ma place.

Elle m’a aussi apprise à m’accepter telle que je suis avec compassion et à « lâcher » mes attentes, préjugés et a priori,  pour accueillir l’autre comme étant l’égal à moi-même, tel qu’il est dans sa globalité.

 

Elle m’a apprise à « voir » l’essentiel en toutes choses et à les relativiser, car j’ai compris qu’en réalité rien n’est important, c’est nous qui donnons de l’importance à tout et qui jugeons en terme de bien ou mal, bon ou mauvais…

 

Elle m’a apprise l’acceptation inconditionnelle, la congruence, l’empathie, le respect et le non-jugement de valeur en levant le voile sur mon ignorance.

 

La vie m’a surtout apprise l’humilité, je sais que ce que je sais est bien peu de chose, au vu de l’immensité qu’il me reste à apprendre, mais surtout que ce qui paraît être une vérité aujourd’hui, peut s’avérer être faux demain.

 

J’apprends à lâcher-prise pour vivre pleinement le moment présent, c’est ce qui me paraît le plus difficile de tous les enseignements que pour l’instant, j’ai reçu de la vie!

 

Il n’y a pas meilleur apprentissage que la vie !

 

Bien à vous

 

Geneviève

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Geneviève - dans Refexion et articles
commenter cet article

commentaires

christian 02/05/2012 20:58

Geneviève,que c'est beau de découvrir ce qu'est réellement la vie: c'est une grande école qui n'en finira jamais.Merci

Geneviève 03/05/2012 07:26



Bonjour Christian,


La vie est don, un processus qui nous permet de tirer des enseigenements, car elle est la somme de toutes nos expériences vécues. Pour pouvoir la vivre le plus sereinement possible, il faut la
percevoir avec objectivité. Oui, la vie est une grande "école"!


Bien à vous


Geneviève 


 



Présentation

  • : Se-ressourcer
  • Se-ressourcer
  • : Ce blog est axé sur le thème du développement-personnel, son contenu (articles et poèmes) est en rapport avec ce thème.
  • Contact

Profil

  • Geneviève MARTIN BOISSY
  • Je suis psychopraticienne de courant humaniste et auteure d'un recueil de poèmes: "Au fil de mes vers l'éveil sur soi". J'ai été référente et superviseur d'élèves en psychosomatothérapie et animatrice en relaxation. 
Cette citation me rejoint: «Quand changer et apprendre ne sont plus synonymes de recherche des défauts, des erreurs et des fautes, mais essentiellement quête des richesses, des potentialités et des qualités existantes, alors la démarche qui favorise cette évolution, peut devenir une fantastique opportunité de croissance offerte à l'intelligence humaine» Auteur inconnu
  • Je suis psychopraticienne de courant humaniste et auteure d'un recueil de poèmes: "Au fil de mes vers l'éveil sur soi". J'ai été référente et superviseur d'élèves en psychosomatothérapie et animatrice en relaxation. Cette citation me rejoint: «Quand changer et apprendre ne sont plus synonymes de recherche des défauts, des erreurs et des fautes, mais essentiellement quête des richesses, des potentialités et des qualités existantes, alors la démarche qui favorise cette évolution, peut devenir une fantastique opportunité de croissance offerte à l'intelligence humaine» Auteur inconnu

Rechercher

Pages

Liens